Skip to main content

L'Université Gustave Eiffel signe l'Accord de Grenoble de la COP2 Étudiante

Avec cette signature, l'Université Gustave Eiffel s'engage dans la transition socio-écologique

En signant cet accord, l’Université Gustave Eiffel s’engage dans la transition socio-écologique et sur des mesures concrètes telles que :

  • le soutien des directions et présidences sur les initiatives qui vont dans le sens de la transition socio-écologique ; 
  • mettre à disposition des ressources et des outils pour favoriser l’engagement des étudiant(e)s ;
  • créer des enseignements aux enjeux socio-écologiques en lien avec le futur métier des étudiant(e)s ;
  • faciliter l’autoformation des enseignant(e)s en mettant à disposition des outils ;
  • diminuer l’impact environnemental des laboratoires ;
  • faciliter l’accès à l’enseignement supérieur ;
  • mettre en place une gestion technique des bâtiments ;
  • agir pour la végétalisation des campus ;
  • etc.

Cela s’inscrit dans la continuité de la politique de l’établissement puisque l’Université souhaite être labellisée DD&RS (label dédié aux établissements d’enseignement supérieur) d’ici 2022/2023.

L’Accord de Grenoble a été présenté le 10 et 11 avril, lors de la COP2 Étudiante. Cette COP est une initiative nationale étudiante dans le but d’intégrer davantage les enjeux environnementaux au sein des Universités, notamment :

  • accélérer la prise de conscience pour inciter les étudiant(e)s, les enseignant(e)s-chercheurs, les présidents d’universités, les directeurs des Grandes Écoles ainsi que les partenaires français et internationaux à agir ;
  • établir un bilan des initiatives entreprises depuis la création du Plan Vert en 2009 et s’engager sur des objectifs précis et actés ;
  • augmenter les initiatives locales et globales grâce à l’échange de connaissances, de savoir-faire et d’idées.

Plus de 70 établissements se sont engagés au sein de la COP2 Étudiante dont l’Université Gustave Eiffel. Des groupes de travail ont été créés réunissant 4 étudiant(e)s, 4 institutionnel(le)s et 4 enseignant(e)s-chercheurs afin de réfléchir à des actions permettant d’intégrer davantage le développement durable dans les enseignements mais aussi dans l’aménagement et la vie de campus. Ces groupes de travail ont été coordonnés par deux étudiants de l’Université.

Un Livre Blanc, fruit du travail et de la synthèse de tous les groupes de travail ayant contribué à la COP2 Étudiante, recense les différentes mesures issues de ces mêmes groupes.

Livre Blanc de la COP2 Étudiante

Pour en savoir plus :

Texte de l'Accord de Grenoble

Liste des signataires de l'Accord de Grenoble